[Anime] Isekai Shokudô – Restaurant to another world

Affiche [Anime] Isekai Shokudô - Restaurant to another worldD’après les light-novels de Jumpei Inuzuka
Studio : Silver Line
Genre : Cuisine, fantasy
Simulcast : Crunchyroll
12×25 minutes

 ★★★½☆ 

Le restaurant l’Antre du chat sert principalement des salariés. Mais le samedi, il ferme ses portes pour recevoir une clientèle très particulière. En effet, la porte d’entrée mène vers un autre monde, empli de créatures fantastiques et d’humains désireux de goûter à la cuisine du chef.

Fantastic food

Parmi les anime tranche de vie, ceux qui parlent de nourriture font partie de mes préférés. Et bizarrement, depuis Yakitate Ja-pan et Food Wars, cette tendance n’a fait qu’empirer, avec pour résultat, mon estomac qui gargouille à chaque épisode parce que la bouffe d’anime a l’air plus appétissante que mon pauvre dîner à moitié brûlé. Et Isekai Shokudô n’échappe pas à cette règle. Rien que d’y repenser, j’ai faim !

L’histoire commence quand Arletta, une jeune fille blonde à cornes de démon franchit par inadvertance une porte inter-dimensionnelle. Incapable de résister à l’appel de la nourriture, elle mange puis s’endort, épuisée. Elle est réveillée par le chef cuisiner des lieux, qui lui propose un emploi de serveuse. L’occasion pour la demoiselle de croiser des convives aux personnalités et origines variées.

Les clients justement semblent tous venir du même monde médiéval fantastique. De la dragonne multi millénaire à l’elfe hautaine en passant par l’homme-lézard et la princesse impériale, tous respectent l’accord tacite qui fait de l’Antre du chat un territoire neutre et éloigné des tensions qui semblent couver sur leurs propres terres. Mais il n’est pas impossible que des esclandres se produisent.

Difficile pour moi de ne pas penser à la Cantine de minuit ou à Bartender en voyant ce chef cuisinier, aimable mais peu causant, servir ses clients à ses clients une nourriture aussi simple que délicieuse  dans un restaurant hors du temps. Ici, l’ambiance est à la dégustation, c’est d’ailleurs toujours aussi marrant d’écouter les personnages se lancer dans des descriptions de fins gastronomes alors qu’ils n’ont parfois pas le bagage d’un critique culinaire et qu’ils doivent composer avec des plats faits avec des ingrédients qu’ils ne connaissent pas toujours.

Le design des personnages et des lieux est soigné sans être révolutionnaire, et évidemment, un soin particulier est apporté aux plats présentés. On sent que Food Wars est passé par là car les plats, surtout en sauce, ont tendance à briller comme de l’or liquide. Et ça donne faim…

Isekai Shokudô – Restaurant to another world est un anime plaisant, pas prise de tête et qui met l’eau à la bouche,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *