[Album jeunesse] 3 albums royaux

J’ai fait une animation sur le Moyen Age  à des maternelles. Vu que je me suis bien amusée, autant vous faire part de mes trouvailles du fond des étagères de la bibliothèque.

couverture de l'étoffe d'un roiL’étoffe d’un roi
Auteur : Thierry Chapeau
12 p./ 30€ (kamishibai)
A partir de 5 ans

 ★★★½☆ 

Pour fêter la naissance du prince Basile, chacun apporte à ses parents royaux des cadeaux. La sorcière Velena est aussi venue, avec une étoffe magnifique. Méfiant, le roi la cache. En grandissant, Basile souhaite s’en faire un manteau. Mais dès qu’il le porte, le vêtement le fait grandir, grandir, grandir…

Malédiction vestimentaire : au premier abord, cette histoire ne paie pas de mine, avec un prince choyé, des parents, une sorcière ambitieuse et un mauvais sort qui se réalisera parce que l’ambition, c’est comme la vengeance, ça se mange froid. Puis on réalise que très étrangement, le conte à des similitudes intéressantes avec la Belle au Bois dormant. Sauf que la victime, ben c’est un prince, et ça remet tout un tas de choses en perspective. Basile ne va pas dormir mais devoir rester immobile car son peuple vit sur son manteau et est en danger s’il bouge. Sa « captivité » forcée va l’obliger à revoir ses rêves de grandeur – qui l’ont mis dans cette situation – et ses responsabilités de souverain. Une chouette histoire donc, où le prince fait preuve d’astuce et de persévérance pour le bien d’autrui.

couverture de le château fort et le château faibleLe château fort et le château faible
Auteur : Jo Hoestland
Illustrateur : Nathalie Novi
Syros (2000)
23 p
A partir de 6 ans

 ★★★½☆ 

Sur la haute montagne, un château énorme et bien solide, avec un seigneur prêt à guerroyer. A flanc de colline, un château faible et vermoulu avec un seigneur toujouts effrayé. Quand le roi et sa fille Rose viennent à passer, ils ne s’attendent pas à l’accueil qu’on leur fait.

La faiblesse est une force : voila une histoire fort joliment écrite sur un rythme enlevé, qui démontre qu’être vaillant c’est bien, mais qu’être trop porté sur les démonstrations de force et la guerre, aux dépends de la sensibilité et du calme, est une mauvaise idée. Le déroulement un un poil manichéen mais le texte est si bien trouvé et les illustrations si belles avec ses pastels et ses oranges qu’on pardonnera ça.

couverture de Princesse InèsPrincesse Inès
Auteur : Martine Bourre
L’école des loisirs (pastel) 2008
23p / 13.20 €
A partir de 6 ans

 ★★★★☆ 

Lassés d’attendre que leur fille Inès se choisisse un époux, le roi Godefroy et la reine Irène déclarent que le premier chevalier à accomplir un exploit digne de ce nom aura sa main. Et justement l’un d’eux revient, avec un dragon vivant et la ferme intention d’épouser la donzelle.

Let me be with you : avec ses illustrations vives et son texte plein d’humour, Princesse Inès est le livre que j’ai le plus apprécié de cette sélection. Impertinente et décidée à obtenir ce qu’elle veut quitte à casser les traditions. Tout le livre est un pied de nez aux contes de fées et aux princesses qui attendent d’être sauvées – même d’un destin marital. Et j’adore ça.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *