Comment donner ses livres en bibliothèque ?

Ils sont partout, serrés comme des sardines sur votre – que dis-je – VOS Billykea adorées, et à cause de la foire au troc de dimanche dernier, vous leur avez trouvé de nouveaux copains.

Pas de doute, il va falloir faire de la place. Il arrive un moment où jouer à Tetris avec ses livres n’est plus possible.

La solution la plus évidente pour qui souhaite faire une bonne action et s’éviter des prises de tête avec Amazon et Le bon Coin ? Le don. Et logiquement, pour un don de livres, on se tourne vers sa bibliothèque.

Simple ? Oui, mais un peu compliqué aussi. Voici donc un petit guide pour donner une nouvelle vie à vos livres.

Ben quoi, elle le lui donne non ?

Ben quoi, elle le lui donne non ?

Avant de donner

Les remarques qui suivent tiennent d’un certain bon sens, et vous éviteront bien des déconvenues :

  • Oubliez la valeur sentimentale de vos livres. C’est dur à entendre dit comme cela, mais le destinataire du don cherchera aussi son intérêt. L’histoire de vos livres est sans doute passionnante, mais n’entrera pas en ligne de compte dans ses choix, envies et besoins.
  • Soyez réalistes : Les livres abîmés seront refusés. Vous ne donnez pas des vêtements abîmés ou trop vieux à Emaüs ou vos amis, faites-en autant avec vos livres. De même, acceptez que certains de vos ouvrages aient un contenu obsolète et soient donc inutilisables comme votre Encyclopedia Universalis de 1978 en 20 volumes.
  • N’invoquez pas la culture à tout prix pour donner vos livres ! Déjà ça rendra n’importe quel bibliothécaire réticent, car votre notion de la culture n’est pas la sienne, et à plus forte raison celle de la bibliothèque. Ensuite parce que les livres n’auront pas plus d’intérêt ou de valeur une fois exposés sur les étagères d’un lieu public. Et enfin parce que vous passerez pour un gros lourd prétentieux.
  • Renseignez-vous ! Inutile de vous pointer avec vos livres si un établissement ne les reprend pas, vous serez juste bon pour un gros mal de dos.

Les bibliothèques et les dons

Comme je l’ai expliqué dans un précédent article, les bibliothèques sont des organismes publics, qui passent des marchés avec des prestataires. Ces entreprises ont donc exclusivité pour fournir des livres, et les bibliothèques ne doivent pas se fournir ailleurs. Ça implique donc de ne pas pouvoir recevoir de dons extérieurs, considérés comme de la concurrence déloyale.

Dans la pratique, en fonction de sa taille, de son budget ou de ses besoins, une bibliothèque acceptera certains dons. J’ai connu une bib où on récupérait toutes les romances (Barbara Cartland et compagnie) et chez nous, les livres en anglais sont très appréciés. C’est tout à fait informel et toléré jusqu’à un certain point (la compta veille…).

Donner c’est donner

Une bibliothèque en bois et métal remplie de livres de toutes sortes

La Récup’ de la médiathèque des 7 Mares (Saint Quentin en Yvelines)

Si la bibliothèque accepte les dons, elle pourra les mettre en avant de différentes façons :

  • Les intégrer à son fonds : les livres seront enregistrés comme n’importe quel document acheté et empruntables aux conditions fixées par la bibliothèque.
  • Les récupérer pour les donner : après un tri sélectif, les livres sont remis à une association qui a à cœur l’insertion et la promotion de la lecture.
  • Les récupérer pour les mettre à disposition du public : les livres sont triés et proposés au public totalement gratuitement, celui-ci pouvant les emporter chez lui. Effet Kiss Cool : depuis que ce système existe dans ma bibliothèque, ma PAL a fait un bond de +10, elle qui était stable depuis des mois…

La bibliothèque ne récupère pas mes livres, que faire ?

Pas de panique, beaucoup d’institutions ont besoin de livres et n’ont pas forcément les moyens d’en acquérir à cause de budgets très serrés. Voici une liste que j’espère complète de tous les lieux auxquels vous pouvez faire des dons de livres.

Il se peut que des bibliothèques assurent déjà des missions de service public auprès de certains établissement, auquel cas, elles pourront peut-être transmettre vos livres.

Certains établissements acceptent avec plaisir les dons de CD et de DVD.

Où donner ? Que donner ?
Crèche. Ecole maternelle Livres à toucher, albums, 1er docs
Ecole primaire Albums, 1er docs, documentaires, romans, contes
Collège, lycée Romans, Romans YA, BD, mangas
Maisons de retraite Romans, gros caractères, livres-audios
Foyers pour enfants/ados Idem que pour les écoles
Foyers pour adultes Romans, documentaires, livres-audios, revues
Hôpital Tout
Prison Tout (sous réserve de contrôle du contenu).
Association Tout (en fonction du public)

Pour les écoles, n’hésitez pas à sortir du cadre de l’éducation nationale. Les enfants seront ravis de trouver des livres qui ne leur rappellent pas forcément les cours.

Pour les prisons (et par extension les centres fermés d’éducation), adressez-vous obligatoirement à l’association ou la bibliothèque agréée pour assurer un service de lecture dans les murs : je doute que les gardiens de Fleury-Mérogis vous accueille à bras ouverts vous et vos livres si vous venez à l’improviste.

Dans tous les cas, renseignez-vous pour connaitre les besoins et les modalités pour donner, vous vous éviterez beaucoup de tracas et de déplacements inutiles.

Soyez sûrs que vos dons seront appréciés ; même s’ils risque d’avoir une vie mouvementée, ils feront sans aucun doute des heureux.

tumblr_mxvx2oEdNp1rvzdzso3_500

Enfin sauf lui.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *