[Film d’animation] Millenium Actress

Genya Tachibana et son assistant se rendent chez Chiyoki Fujiwara, ancienne gloire du cinéma afin de l’interviewer. Rapidement, les souvenirs remontent.

Une quête éternelle

Je ne me rappelle pas la première fois que j’ai vu ce film de Satoshi Kon. Je sais qu’à l’époque, son premier film, Perfect Blue avait été une vraie claque autant visuelle que scénaristique. Faudra que je me le retrouve tiens celui là…

L’histoire de Millenium Actress fait le grand écart, Satoshi Kon passant du film d’angoisse à la Psychose au documentaire. Immersif le documentaire ; en effet, la vie de Chiyoko a été bien remplie. Sa carrière d’actrice débute alors que le Japon est en guerre. La collégienne qu’elle est alors va jusqu’à cacher un homme à la police d’état, un peintre opposant qui lui confiera une clé menant « au plus beau trésor de l’existence ». Dés lors, Chiyoko n’aura de cesse de rechercher cet homme.

Les rôles de sa vie

Ce film est une mise en abyme permanente, où la vie de Chiyoko se confond avec ses très nombreux rôles. Tachibana et son assistant cameraman se retrouvent immergés dedans, interagissent avec la jeune femme et son environnement. Le réalisateur semble d’ailleurs avoir une part plus important qu’on ne le pense dans la vie de l’actrice. Au milieu de la guerre de 39-45, à l’époque Edo, dans l’espace, ils la suivent partout tant et si bien que le spectateur renonce à savoir s’il s’agit d’un récit de la vie de Chiyoko ou une énumération de ses rôles. Cette quête qui la pousse à rechercher cet homme est à la fois une bénédiction car elle lui permet de rester dans son rôle d’actrice, avec justesse et force, et une malédiction car son but – retrouver son amour perdu- n’est jamais atteint. Toujours, Chiyoko poursuivra cet espoir, cette romance…

C’est un film émouvant, déroulant le fil d’une vie longue, emplie d’espoirs et de désillusions. Le lien qui unit Tachibana et Chiyoko le rend d’autant plus touchant. J’ai adoré le revoir. Si vous en avez l’occasion, regardez-le.

Pour faire court : Une vie

Pour qui ? Tout public

 ★★★★☆ 

Millenium Actress

film d’animation, comédie dramatique de Satoshi Kon

Dreamworks, 2011

1h27

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *