[Conte] Le chat bonheur

« Ainsi tu ne connais pas la légende ? Pour remercier son maître attentif et aimant, une grue lui rapporta un trésor venant de la montagne des dieux. Tu vois comme je prend soin de Tama, et comme Tama est gentil ? Si un jour je n’ai plus de sous, Tama m’apportera un trésor. »

Chat de légende

Vous l’avez sûrement vu ce chat, autrement appelé Maneki-neko au Japon. Selon la croyance, il lève la (les) patte(s) pour attirer la fortune. On le trouve donc principalement dans les commerces, mais aussi dans les temples et les foyers. De nombreuses légendes courent à son sujet et celle de ce livre est une variante assez intéressante.

Echigoya est l’unique fils hériter d’une famille de teinturiers. Mais bien qu’il prenne les affaires en main, c’est un grand feignant, préférant admirer les cerisiers en fleurs que de travailler Ce qui devait arriver arriva : après avoir dilapider sa fortune au jeu, il fut ruiné et ne put garder que sa maison, son chat qu’il adore et une vieille servante loyale. Croyant dur comme fer à la légende de la grue, Echigoya demande à Tama, son chat de lui rapporter de l’or.

Voila une histoire qui m’a touchée. J’adore les légendes et celle de ce chat dévoué à un jeune homme ingrat et oisif fera sans doute partie de mes préférées. La morale de l’histoire pourrait être ‘on a rien sans rien » et Echigoya va l’apprendre d’une manière qui mêle à la fois le fantastique et les réalités de l’existence. Après cela il pourra devenir un homme à part entière, digne de ses ancêtres.

J’aime beaucoup le dessin, qui rappelle les estampes. Bizarrement, je trouve que les expressions sont plus visibles sur Tama que sur Echigoya, je me demande s’il n’y a pas un petit sens caché :). Où alors est ce du à l’auteur qui n’est pas japonais mais chinois, allez savoir.

Le chat bonheur est définitivement un coup de coeur pour moi !

Pour faire court : My cat is rich

Pour qui ? A partir de 7 ans

 ★★★★☆ 

Le chat bonheur

Conte de Qu Lan

Chan-Ok (perles du ciel) 2011

28 p./ 14.25 €

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *