[Fantastique] Le chant du Troll

Lena, une petite fille discrète, voit ses parents se disputer de plus en plus souvent au point que sa mère finit par quitter la maison. Alors qu’une nouvelle journée d’école commence, Lena constate des changements dans la ville, bientôt envahie par la nature. Une étrange petite créature lui demande alors de « se tenir prête » pour le Basculement.

Toujours avec toi.

J’ai dévoré ce livre et il m’a donné le frissons, et des larmes aux yeux, c’est un vrai coup de coeur pour moi. Aussi je ne sais trop par quoi commencer, cette chronique risque d’être un peu confuse :p

Déjà le format du livre n’est pas habituel. Il a la taille d’un album. Et pour cause, il s’agit d’un roman graphique, un roman illustré si vous préférez. Gilles Francescano déjà connu pour des couvertures de romans SF a étroitement collaboré avec le regretté Pierre Bottero pour ce faire. Et quelles illustrations ! Foisonnantes de détails, elles dépeignent le monde en pleine mutation dans lequel vit Lena, l’héroïne. Un lieu qui rappelle accueillant ou inquiétant en fonction du jour où de la nuit. Les personnages, eux aussi sont très bien détaillées, vraiment beaux, même les plus moches d’entre eux (brrr le cyclope). Le livre comporte d’ailleurs des triples pages afin d’apprécier la mesure de ce monde foisonnant et de ses habitants : les Imaginaires.

C’est eux que Lena rencontre, alors que son quartier de Paris est brutalement envahi par une végétation luxuriante. Tantôt amicaux comme Sil ou Burph, où menaçants comme les Groen, ces chiens rouges lancés sur ses traces, tous vont contribuer à faire comprendre à la petite fille une chose essentielle sur elle et sur ce monde qui s’étend devant elle. Je ne peux pas en dire plus car donner le moindre élément concernant Lena reviendrait à commettre un crime contre l’humanité. Je peux simplement parler de Doudou, le troll qui va l’accompagner partout dès l’instant où ils se seront trouvés. Il est aussi drôle qu’il est fort et sera pour la petite fille un soutien précieux.

Ce livre est un énorme coup de coeur. L’intrigue est dévoilée petit à petit et les rebondissements sont tels qu’ils donnent les larmes aux yeux tant c’est émouvant. On retrouve tout l’univers descriptif et fantastique de Pierre Bottero, souligné par des paragraphes colorés. Surtout on ne peut s’empêcher de se souvenir que l’auteur est décédé brusquement un an avant la parution de ce livre, ce qui crée un étrange parallèle avec le Chant du Troll. Mais j’en ai déjà trop dit ! Lisez-le, relisez-le comme je l’ai fait, offrez-le après l’avoir lu. J’ai passé l’un des plus incroyables moments de mon existence.

Et c’était mon premier Bottero.

Retrouvez une interview de l’illustrateur Gilles Francescano ici.

Pour faire court : Le monde est ce qu’on en fait. D’un côté ou de l’autre.

Pour qui ? A partir de 11 ans

 ★★★★★ 

Le chant du troll

Roman graphique de Pierre Bottero, illustré par Gilles Francescano.

Rageot 2010

206 p. / 17.50 €

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *