[Film] Twilight – Chapitre 4 : Révélation. 1ère partie

Et voila, Bella a choisi de vivre avec Edward pour le reste de son existence. Cette existence qui pourrait changer si son compagnon accepte de la transformer.  En attendant que cela arrive, les amoureux partent en lune de miel à Rio…

Les vampires et la vie de famille

Soyons francs, je suis partie à l’avant-première de Twilight en état de victime consentante. Victime parce que j’avais détesté les adaptations des deuxième et troisième volets de la saga. Le premier passe, uniquement grâce à l’attrait de la nouveauté. Consentante parce que j’ai quand même pris mon mardi soir pour me rendre aux Halles avec deux membres de la team Vampires et Sorcières Jack et Ianto (Bah oui, je ne voulais pas souffrir toute seule).

Premier constat : j’ai bien fait de réserver mon billet. Arrivée 45 minutes avant la séance, il y avait une queue monstre de gens trépignant d’impatience. Avec deux contrôles pour s’assurer qu’il n’y ait pas de fraudeurs, UGC les Halles était méfiant. Le film commence et la salle applaudit. Un peu bizarre mais pourquoi pas. L’ambiance est là en tout cas. Quelqu’un crie « OH MY GOD » en imitant une fan d’Edward (ou de Jacob) et la salle rigole.

Et honnêtement, je ne pensais pas autant rire. Certains passages du film vont certainement rester cultes auprès des fans tant ils sont bien amenés – je n’en cite pas, ce serait spoiler.

La première partie du film est plutôt contemplative et lente. On suit Bella et Edward dans leurs premiers pas de jeunes mariés, jusqu’au retour, aussi précipité que discret du couple à Forks, après que Bella se découvre enceinte. À partir de là, la tension s’installe, encore amenée par un Jacob toujours aussi remuant et décidé à protéger Bella.

Les trois scènes clés du livre – lune de miel, annonce de l’arrivée d’un bébé, accouchement – ont, à mon sens été traitées intelligemment. Le moment où Edward apprend qu’il a fait un bébé à Bella est franchement énorme. La scène de l’accouchement m’a tout de même retournée : même si filmée d’un certain point de vue, c’est assez sanglant et aucun son ne nous est épargné. Berk.

Le jeu des acteurs est égal à celui vu précédemment, ni bon, ni mauvais. Robert Pattinson a un accent pas possible et bouffe la moitié des mots de sorte que j’ai eu du mal à me passer des sous-titres le concernant. Pour les autres pas de soucis en revanche. Les garous sont également très présents (j’aime toujours autant leur réalisation, même si je n’aime pas leur façon de se transformer). Un petit bémol ceci dit, quand il y en a plein qui se battent, ça fait un sacré fouillis, difficile de savoir qui est qui.

Dans les points qui m’ont agacée, outre les habituelles modifications livre/film pas forcément justifiées, la gestion du maquillage et des effets visuels sur les visages était maladroite. Entre faux raccords, excès sur les cernes et les teints blafards et retouches hasardeuses pour modifier une expression (celles du bébé notamment) j’ai trouvé ça moyen. Moyen également les sous-titrages approximatifs. Pour le reste, malgré des indices, il manque des éléments, des interactions avec les personnages, qui auraient pu rendre l’histoire un peu plus dense et surtout plus supportable sur sa seconde partie, très tendue.

Cependant, malgré tous ces détails, le film m’a plu. Grâce à l’ambiance de la salle peut-être et aussi parce qu’il était bien moins incohérent et sirupeux que ce que je redoutais. Ce ne sera pas mon préféré de l’année – décidément, je ne supporterai jamais Bella et son absence totale d’instinct de survie – mais il se laisse voir et apprécier.

Reste que je me demande comment va être géré le 4.2. On va revoir les Volturi certes mais je me demande dans quelles conditions…

Pour faire court : La famille vampire s’agrandit

Pour qui : Adolescents à partir de 15 ans

Si je veux la suite ? Pourquoi pas

Et tu l’as vue comment ? En VO, même que Rob, il a un sacré accent

 ★★★☆☆ 

Twilight – Chapitre 1 : révélation. 1ère partie

Vampire Movie de Bill Condon

SND

Sorti le 16 novembre 2011

Vu le 15 novembre 2011

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *