[Manga] Nightschool le livre des sorcières. Tome 1

A la nuit tombée, Mlle Hatcher passe le relai de la surveillance de l’école à Mlle Sarah Treveney. Car les cours ne s’arrêtent pas de cet établissement, où les démons, sorcières et autres vampires occupent les lieux à la place des élèves normaux. La directrice est un peu folle et il s’y passe des chose bizarres. Et que dire de l’extérieur, où les Chasseurs rôdent et où Alex, la sœur de Sarah s’exerce à la magie sans autorisation ?

 Mon école des hantée !

Eh oui même les démons vont à l’école. C’est bien connu depuis que Buffy, Harry, Mélusine et autres Sarah Hattaway ont usé leurs fonds de culottes et des baguettes à chasser ce qui ne devrait pas squatter leur salle de classe, on est au courant. Nightschhool reprend tranquillement ce créneau.

L’originalité du manga c’est que l’école n’est pas perdue en pleine montagne, loin des yeux curieux mais louée en plein milieu de New York. D’où la nécessité d’avoir une surveillante de jour qui met les élèves humains dehors. Elle confie ensuite la maison à Sarah, jeune femme douée dans ce qu’elle fait mais distraite et un peu à l’ouest..  Elle compose avec des élèves doués avec leurs pouvoirs et des profs un peu fous sans compter une principale capable de se défiler des situations délicates.

Sarah s’occupe en parallèle d’Alex, sa sœur cadette qui refuse de rentrer à la Nightschool et préfère étudier chez elle. Elle semble cacher un secret et c’est accompagnée de son spectre accro aux cookies qu’elle sort la nuit pour étudier. Sa dernière ballade va d’ailleurs lui attirer des ennuis. Cependant, on sent qu’elle est puissante. Autant que ses adversaires, les Chasseurs, une organisation mystérieuse qui court après de dangereuses créatures paranormales appelées éventreurs.

On ne sait pas encore grand chose sur les créatures impliquées mais elles sont intéressantes. Les vampires notamment sont un peu déjantés. Étrangement, certaines scènes m’ont rappelé X-1999 de Clamp. Mais ce serait exagéré de comparer Nightschool à ce hit. Même s’il est amusant, il n’en a pas le niveau. Il est plutôt drôle ceci dit, avec ses mimiques SD et son humour toujours présent. Le dessin est frais, assez précis et j’ai bien ri grâce aux transitions action/humour.

Nightschool est un manga au thème déjà vu mais plutôt frais et amusant avec lequel j’ai passé un bon moment. L’auteur avait déjà publié Dramanga il y a quelques années, qui a eu un bon succès.

Dommage qu’il soit si cher ! Honnêtement, le prix est exagéré mais j’en parle plus longuement dans cet article.

Pour faire court : Highschool of the supernatural

Pour qui ? A partir de 11 ans

Si je veux la suite ? Oui, si le Lonbard baisse le prix

 ★★★½☆ 

Nightschool, le livre de Sorcières. Tome 1

Svetlana Chmakova

Le Lombard 2011

192 p. / 14.95 €

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *