Les lames du Cardinal. Tome 1

Ce livre fait partie du challenge Jeunesse YA

1633. La France vit sous le règne de Louis XIII et du Cardinal de Richelieu. Paris vit encore dans ses fortifications et dans sa boue légendaire. Le Cardinal gère les intrigues, les complots, notamment ceux menés par la Griffe noire, une mystérieuse organisation dirigée par des dragons ayant pris forme humaine par magie.  Pour lutter, il rassemble ses Lames, un groupe de guerriers d’élite, séparé lors de la bataille de La Rochelle. Emmenées par le capitaine La Fargue, le groupe va tenter de comprendre pourquoi la Griffe noire tente de s’implanter en France.

 Un pour tous, tous contre le dragon

J’adore les histoires de cape et d’épée. Déjà parce que je suis fan de la période Renaissance, de ses grandes avancées en matière d’architechture, de littérature… et de sa mode ! Sans compter l’esprit de l’époque. Bien sûr, mon esprit pragmatique tiquait un peu quand ces messieurs se battaient en duel « pour l’honneur » mais paradoxalement, ce tempérament fier et passionné à aussi son charme à mes yeux.

Tout ça pour dire que j’ai été agréablement surprise par ma lecture des Lames du Cardinal. L’idée d’introduire des Dragons à l’époque de Louis XII m’a fait un peu peur au début : j’associe plus facilement ces créatures au Moyen Age, où les récits à leur sujet prolifèrent. Une uchronie au temps des rois de France, je n’ai pas l’habitude.

 Mais avant d’être une histoire de dragons, Les Lames du Cardianl est une histoire d’hommes. Le récit en présente beaucoup, dont on ne devine pas tout de suite qui sortira du lot pour devenir les héros. et les traitres. Surtout que les Lames, le groupe créé par le Cardinal de Richelieu mettra du temps à se reconstitué. Pour des raisons que je n’évoquerai pas ici, il n’est d’ailleurs pas complet.. Les personnages qui composent cette section d’élite sont de caractères différents mais ont tous une personnalié marquante. Ils restent tous unis par une confiance inébranlable les uns envers les autres, mais travailler pour le Cardinal de Richelieu, personnage emblématique qui manie l’intrigue politique comme les mousquetaires l’épée met ses relations à mal.

L’action omniprésente se mêle avec habileté avec les intrigues. Les rebondissements sont nombreux et font souvent changer d’avis sur les personnages. On va de surprise en surprise et il m’est souvent arrivée de crier à la traîtrise,  avant d’obtenir de nouveaux éléments qui me poussent à la comprendre, ou l’inverse. J’aime le style d’écriture enlevé et surtout la facilité avec laquelle on passe d’une situation tranquille à un combat effréné. .

Je reprocherai tout de même aux adversaires de ne pas assez se dévoiler et donc de manquer d’un peu de charisme par rapport aux lames. Mais il reste tant à révéler pour la suite que ce détail sera certainement corriger. De même que les dragons qui attendent de prendre plus d’importance, même si on sent leur pouvoir et leur dangerosité.

Une bonne surprise que j’ai lu en ebook et dont je veux la suite.  Une histoire idéale pour ce qui aime les livres d’aventure !

Pour faire court : Si tu ne viens pas aux Lames, les Lames viendront à toi

Pour qui ? A partir de 14 ans

Si je veux la suite ? Oui

 ★★★½☆ 

Les Lames du Cardinal. Tome 1

Pierre Pevel

Bragelonne 2009

304 p. / 20 € (papier) / 9.99 € (ebook)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *