Princesses mais pas trop. Tome 1 : l’enlèvement du prince Armand

Blanche-Rive est un royaume de légende, où se côtoient créatures magiques et êtres humains. Danielle en est devenue la princesse après avoir épousé le prince Armand.  Mais Armand a disparu et Charlotte, la demi-sœur de Danièle a la fermer intention de la tuer pour le garder pour elle. Sauvée de justesse, Danielle accepte de partir à la recherche de son époux, en compagnie de Talia et Blanche. Ces noms ne vous disent rien ? Remplacez-les par Cendrillon, la Belle au bois dormant et Blanche-Neige…  Vous y êtes ? Parce que ces trois-là ne reculeront devant rien pour mener à bien leur mission !

Princesse la vie rêvée… ou pas.

Je suis une fan de contes détournés. Transformer ce qui existe pour apporter une nouvelle vision de l’histoire originale, je trouve ça vraiment génial. Aussi, en apprenant pendant le Bit-lit Tour 2011 de Bragelonne la sortie de ce livre, je l’ai acheté sans hésitation.

Déjà, oubliez ce que Disney et la plupart des livres pour enfants out pu vous apprendre sur Cendrillon, Aurore et Blanche-Neige. Ici, Jim C. Hines prend appui sur les histoires originales pour camper les personnages et leurs adversaires. L’histoire de Cendrillon notamment, me parait la plus méconnue ; peu de gens de mon entourage savaient qu’il y avait eu trois bals et afin de s’assurer de pouvoir enfiler la pantoufle, les demi-sœurs de la future princesse s’étaient mutilées l’une le talon et l’autre l’un des orteils… Et puis dans le livres, elles ne sont pas appelées par ces noms, sauf nécessité.

Nous rencontrons donc les trois princesses après les événements décrits dans les contes. L’auteur dépeint non seulement la vie de ces jeunes femmes mais également le contexte politique dans lequel elles vivent ou qu’elles ont du fuir. En effet, on a tendance à oublier qu’être princesse implique tant responsabilités qu’intrigues et luttes de pouvoirs. Talia « Belle » a du quitter son royaume après ses cents ans de sommeil qui ont laissé le trône vacant. Blanche est partie avec une accusation d’assassinat envers sa belle-mère à sa suite.

Les trois personnages sont tous intéressants, même s j’ai mes préférences. J’adore Blanche et son esprit décontracté alors que j’ai plus de mal avec Talia et sa mentalité trop arrogante. Comme d’habitude, Danielle fait l’équilibre entre ces deux personnalités, mais reste un personnage agréable à suivre, puisqu’elle n’a pas reçu l’éducation d’une princesse et a tout à apprendre, en plus de son nouveau travail d’agent au service de sa belle-mère, la reine Isabelle, une femme aussi fantasque qu’attentionnée à l’égard de Danielle. Les personnages secondaires, à commencer par les demi-soeurs ont des caractères inattendus qui ont fait que j’ai tenu, jusqu’au bout, à savoir ce qui allaient advenir d’elles.

D’autres créatures magiques, dont les fées sont les plus grandes représentantes peuplent le livre, et comme les princesses, ne sont pas telles qu’on les connait dans les livres d’enfants. Trompeuses, volontiers menteuses et manipulatrices  elles n’hésiteront pas à perdre le pauvre malheureux qui croise leur chemin. Talia leur voue une haine féroce d’ailleurs.

Du moment où j’ai eu ce livre entre les mains, je ne l’a jamais lâché tant il était prenant. Les personnages sont attachants et les rebondissements déroutants. J’ai hâte de reprendre la saga et de lire la suite. Mon seul regret est que je ne suis pas une grande fan de la couverture, ni de la traduction du titre.

 

Pour faire court : princesse c’est pas une vie, vaut mieux être agent secret

Pour qui ? Ceux qui n’ont pas peur de passer de l’autre côté du muroir

Si je veux la suite ? Elle est déjà sur mes étagères

 ★★★★☆ 

Princesses mais pas trop. Tome 1 : l’enlèvement du prince Armand

Jim C. Hines

Castelmore 2011

386 p / 12.90 €

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *