Attack the block. Des aliens dans la T-6

A Londres, alors qu’une bande de jeunes dépouille une femme de ses biens, quelque chose tombe du ciel et agresse Moses, le chef de bande qui la tue sur le champ avant de se faire arrêter par la police. Mais les flics se font à leur tour attaquer par des créatures hostiles qui cherchent visiblement Moses. Le gang se retranche dans le Bloc, le bâtiment où ils vivent, prêts à se défendre contre ces aliens.

Dans le bloc, personne ne t’entend crier

C’est la faute de Lex de Bragelonne si je me retrouve un vendredi matin à l’UGC Orient Express (la salle de ciné qui passe les films pour les retardataires sur Paris) pour mater Attack the block. Enfin la faute non j’étais assez curieuse de voir un film que UGC a refusé de placer dans toute ses salles parce qu’ils redoutaient que cela n’incite les jeunes à la violence. Well, c’est louable de la part de la chaine de cinéma, mais il suffisait d’allumer la télévision pour savoir ce qui se passait en Angleterre pour que les jeunes aient des idées.

Le film commence comme une nuit normale dans une cité sensible de Londres, avec ados agités, et un vol avec arme blanche sur une jeune infirmière. Ça vire au bizarre quand, après s’être fait griffé par une bestiole étrange, au lieu de signaler la chose, ils décident de se venger sur elle. Question d’honneur.

Par contre la suite devient à la fois sérieuse et très drôle. Sérieuse parce que ce meurtre « gratuit » va avoir de sales conséquences. Drôle parce que les gamins incriminés ont des phases absolument délirantes, ne réalisant pas toujours à temps dans quels ennuis ils se sont fourrés. Au delà des apparences, et comme l’infirmière attaquée plus tôt va le réaliser, ce sont de gentils garçons déjà éprouvés par la vie. Contrairement aux aliens qui les coursent qui eux, n’ont rien de gentil.

Honnêtement, j’ai eu peur pendant le film, mais vous savez que je suis très impressionnable. Il y a de l’hémoglobine, des boites crâniennes qui éclatent.  Les aliens sont assez impressionnants, avec leur allure de grands singes au pelage hirsute et d’un noir profond et une mâchoire à rendre jaloux le requin des Dents de la mer mais malgré ma grosse frayeur, je reste circonspecte sur la couleur de leurs dents… elles brillent dans le noir c’est assez flippant !

La résolution du conflit est somme toute assez simpliste, mais je ne vas pas nier avoir aimer le film, amusant dans ses dialogues. Ne cherchez pas les effets spéciaux, à part pour la gestion des monstres, il n’y en a pas, le film se fait à coup de cascades et d’explosions bien dosées, et j’avoue que j’apprécie car ce n’est pas de la poudre aux yeux (façon de parler) pour rendre l’histoire spectaculaire.  La bande son est aussi très bonne et rythmée, j’adore, même sans être une grande fan de rap, on y retrouve d’ailleurs des titres connus.. En attendant, allez le voir avant qu’il ne quitte les écrans (et ça va se faire assez vite, dommage).

Ceci dit, je ne m’aventurerai pas dans mon appartement la nuit pour aller aux toilettes pendant quelques temps…

 

Pour faire court : Gang VS Aliens

Pour qui ? Ceux qui aiment se faire peur

Comment tu l’as vu ? En VO, avec le RER qui passe en fond

 ★★★½☆ 

Attack the block / Joe Cornish

Avec Nick Frost, Jodie Whittaker, Jogn Bovega…

Ocean films 2011

1h28

Sortie le 20 juillet 2011

Vu le 12 aout 2011

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *