Comme une plume

Roman de Séverine Vidal
Éditeur : Oskar (junior)
A partir de 11 ans
60 pages / 8.90 €

 ★★★★½ 

Bestiole, 14 ans, voit son amie Rose couper ses macarons en quatre pour se sentir « comme une plume ». Bestiole doit gérer ses amours, et l’anorexie de son amie. Bestiole raconte aussi dans son journal sa grand-mère bizarre, ses parents qui ne s’aiment plus et comment elle compte guérir son amie avec des macarons…

La vie, l’amour, les macarons

Déjà Bestiole s’appelle vraiment Bestiole pour ceux qui en douteraient. Une idée de sa grand-mère qui aime les noms farfelus. Bestiole est une adolescente vive, honnête et loyale, attachée à ses petits rituels avec ses parents et ses amis et que le changement effraie comme tout un chacun.

Mais Comme une plume raconte aussi l’histoire de Rose, en filigrane, car très vite, la jeune fille anorexique va passer la majeure partie du livre à l’hôpital. Si l’idée de faire des macarons, la pâtisserie préférée de Rose, vient de Bestiole, c’est bien la malade qui donnera au fil des pages les recettes qu’elle aimerait recevoir, pour reprendre le goùt de vivre. On passe de recettes simples (pistache, framboises…) à des choses plus intimes, comme le macaron à la nostalgie ou à l’enfance, qui vont replonger Bestiole dans ses souvenirs avec sa meilleure amie, soutenue par Norma sa grand-mère et Ismael, son amoureux.

D’une écriture simple, directe et truculente, Comme une plume aborde le délicat sujet de l’anorexie avec légèreté (ahah), prenant le contre-pied de textes plus investis mais aussi plus sombres (le souffre-bonheur pour n’en citer qu’un). On s’intéresse autant aux interventions de Rose qu’à l’évolution de l’histoire de Bestiole et Ismael et on dévore ce livre en quelques bouchées, comme les macarons, en se léchant les doigts.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *