[Manga] Artelier collection. Cousu de fil blanc…

Makumo vit au royaume de Clothe. Ici, comme partout ailleurs on évolué les Masterpiece, qui grâce à des talents incroyables au bout des doigts, faisaient le bonheur des gens. Mais aujourd’hui, ces êtres de légende semblent avoir disparu. Ce qui n’empêche nullement notre héros, apprenti tailleur de se présenter au concours organisé par le roi de Clothe dont le prix est une paire de ciseaux ayant appartenu à un Masterpiece. Suite à un incident durant lequel le roi manque de se faire assassiner, Makumo découvre qu’il a lui aussi le don… à défaut du talent.

Chef d’œuvre en péril

Je ne vais pas y aller par quatre chemins : ce titre ne m’inspire pas plus que ça. L’histoire, passé le côté novateur du couturier en devenir est franchement prévisible. Makumo, jeune tailleur sans talent (ce gosse n’a aucun sens de l’esthétique, c’est presque flippant !), reçoit un don surnaturel et décide de partir sur les routes en compagnie de Kinku, un gosse aux dons sur développés  La paire va se heurter à des adversaires plus coriaces et plus méchants qu’eux et deviendront foncièrement plus forts et plus talentueux. Du shonen pur et dur quoi.

Oui j’ai l’air blasé, et alors. Quand vous aurez lu autant de shonen que moi, on en reparlera au coin d’un feu de cheminée avec quelques Dragon Ball, Yuyu Hakusho ou Hunter x Hunter. En attendant, inutile de vous attarder sur Artelier Collection, c’est un conseil d’ami (je pense à votre tirelire MOI !). Ça sent la redite et en plus le dessin n’est même pas beau, même les passages sérieux ont l’air de caricatures. Franchement décevant.

 

Pour faire court :un manga mal coupé

Pour qui ? 10 ans et + si vous avez du temps à tuer

Si je veux la suite ? Bof

 ★½☆☆☆ 

Artelier collection

Yen Hioka

Editions Ki-oon – 2010

6.50 €

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *