Le chat du rabbin

Alger, années 1920. Le rabbin Sfar vit avec sa fille Zlabya, un perroquet bruyant et un chat espiègle qui dévore le perroquet et se met à parler pour ne dire que des mensonges. Le rabbin veut l’éloigner. Mais le chat, fou amoureux de sa petite maîtresse, est prêt à tout pour rester auprès d’elle… même à faire sa bar mitsva !

Adapté de la bande dessinée du même nom, le Chat du Rabbin est une oeuvre à la fois drôle et grave sur les relations familiales, la religion, le racisme et les préjugés. Johan Sfar adapte son oeuvre qui rend hommage à son chat bavard de la plus belle des façons. Les acteurs doubleurs sont bien choisis – Zlabya est géniale. On jubile d’autant que le chat, malgré ses mensonges, ne dit au final que des vérités sur la religion juive, même si du point de vue d’un rabbin c’est blasphème. On rit beaucoup, on s’étonne, on a un peu peur parfois mais on en ressort un peu plus léger, et un peu lus ouvert au monde. Juste superbe.

Le chat du Rabbin

Film d’animation de Johan Sfat

1h40

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *