Dance Dance Revolution Hottest Party 4

Le DDR nouveau de la Wii est là !

Et je dois bien avouer, je m’éclate depuis que je l’ai !

Pour ceux qui ignorent ce que c’est, Dance Dance Revolution est un jeu de… danse… si si, je vous l’assure. Il se pratique en général dans son salon, ou en salle d’arcade, ou à Japan Expo pour les plus exhibitionnistes. En générale sur de la musique électro poussée à fond, des couleurs vives, des flèches qui défilent pour indiquer où mettre ses pieds et des danseurs assez funky, il faut bien le dire.

Ce quatrième volet est, comme d’habitude fourni avec son tapis. Pas très grave quand on a jamais joué et qu’on souhaite se lancer, mais embêtant quand on a déjà deux opus de la saga, et donc deux tapis…Le vendre seul serait-il non rentable pour Konami ?

J’y ai donc joué une partie de week-end, et j’avoue m’être bien amusée.

Commençons par le commencement, à savoir la playlist ! Contrairement aux précédents DDR, elle est en très grande majorité composée de morceaux originaux. Adieu les horribles covers du début (Dans le DDRHP1, la version de The sign du groupe Ace of Base me fera toujours autant mourir de rire). On y retrouve donc des morceaux récents, comme I’m Yours de Jason Mraz ou Bad Romance de Lady Gaga. Comme d’habitude, les morceaux sont écourtés (environs 3 minutes), ce qui est largement suffisant pour vous laisser en sueur. Une trentaine de morceaux composent la playlist de base, et une vingtaine seront à débloquer. Et attention, ne croyez pas que les chanson les plus lentes sont les plus faciles !

Côté prise en main, ça a été laborieux par contre.En plus de la wiimote et du Nunchuk, il est possible de jouer avec le Balance Board en mode Chorégraphie, mais le mien refusant de se synchroniser pour le moment, j’ai pas pu le faire… Je me suis donc installée mon tapis pour jouer en mode Classique. Il faut savoir par ailleurs que je ne joue qu’avec le tapis (et non tapis + wiimote comme il est possible de le faire). Après avoir modifié quelques options dans le menu dédié (mais qu’est ce que c’est compliqué et mal expliqué parfois), j’ai pu m’y mettre… Je me suis un rien énervée en constatant que même avec un Full Combo (enchaîner tous les pas sans erreur), ma note ne montait pas au dessus de D. Je suppose que les plus hautes notes ne sont accordées que si on utilise le mode Choré… un rien injuste…

Mais au delà de tous ça, DDR reste une énorme partie de rigolade et un très bon défouloir. Enchainer les pas, chercher la performance, se trémousser sur sa musique préférée est juste jouissif. J’en vois qui râlent en disant qu’ils n’arriveront jamais à faire la synchro entre les yeux et les pieds, mais c’est juste un coup à prendre, faut être patient et avoir le rythme dans la peau..

Mon conseil :

  • Suivez la playlist, qui, par défaut, classe les chansons dans l’ordre de difficulté.
  • Ayez une bouteille d’eau à portée de main, parce que ça crève comme pas permis.
  • Débuter toujours en mode moyen, augmenter la difficulté n’en sera que plus facile.
  • N’ALLEZ PAS SUR YOUTUBE ! Ca pullule de vidéos où des gosses de 5 ans vous refileront des complexes à vie en réalisant des choré de fous avec l’aisance d’une danseuse étoile.
  • Have fun !

 

Dance Dance Revolution Hottest Party 4

Console : Wii

Editeur : Konami

Prix : 40 euros

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *