Chocolate Cosmos

Shojo manga de Nana Haruta
Editeur : Panini Mangas
Tomaison Japon : 4 (terminé)
Prix : 6.95 €

 ★★★☆☆ 

Saiyuki Sakurai aurait tout pour plaire si elle ne faisait pas peur aux garçons avec son regard noir. Au delà de ça, c’est une lycéenne normale avide de rencontrer le grand amour de la manière la plus romantique qui soit. Entraînée à la plage par ses amies, elle y fait la rencontre d’un jeune homme dont elle sait seulement qu’il est dans son école et en tombe amoureuse. Ce n’est que de retour là-bas qu’elle se rend compte que c’est son professeur de travaux manuels qui fait battre son cœur.

L’auteure de Love Berrish sert ici une comédie légère et plutôt pétillante sur un sujet déjà bien souvent abordé dans le shojo : l’amour entre élève et professeur.  Saiyuki est une demoiselle qui ne demande qu’à être aimée et aimer en retour, mais sa méfiance à l’égard des garçons se manifeste physiquement par un regard « de la mort qui tue » qui fait courir sur son compte les rumeurs les plus folles. Son animosité est poussée à son paroxysme face à  Yushi, son ami d’enfance qui passe son temps à la taquiner, mais dont on peut déjà deviner les réels sentiments. Dommage qu’il soit si empoté, car il ne part pas pour être le favori de Saiyuki, même s’il devait se révéler sous un meilleur jour.

Le dessin reprend tous les codes du shojo, néanmoins je le trouve un peu fouillis, les visages surtout ne sont pas toujours très nets et les trames sont parfois inadaptées. Mais ce n’est qu’un léger détail. On retrouve de nombreuses ‘expressions humoristiques et des SD à foison qui vous tire constamment un sourire aux lèvres.

Je suivrai volontiers cette série très mignonne et pas idiote du tout. Les demoiselles un peu difficiles sur les bords se reconnaîtront aisément en Saiyuki !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *